Retour


Les Cueilleuses



Ce travail est né de la rencontre avec deux femmes du village où j'habite, Reillanne, dans les Alpes de Haute Provence.

Depuis plus d'un an maintenant, je pars avec elles dans la nature, loin des cultures et des voies de circulation, arpenter les chemins, la garrigue, les sous bois à la recherche de plantes sauvages.

Je prend alors des photographies de leurs gestes ancestraux et de leurs univers. En noir et blanc.

L'une cueille pour manger.
L'autre pour soigner.

En lien avec mes photographies je prélève aussi des végétaux pour réaliser des anthotypes*.

Utiliser ce procédé pour faire apparaitre ces images aux couleurs des plantes choisies avec soin n'est pas sans lien avec le cycle du temps...
Et me permet de considérer l'acte photographique comme l'ensemble d'un processus, mettant en exergue le geste, la matière et l'incidence de la fabrication sur le sens de l'image.

* Empreinte photographique produite par l'action de la lumière sur un papier enduit de jus de fleurs.